Le Four

Le four de Vollèges est dès sa construction résolument moderne. Contrairement aux fours plus anciens des vallées avoisinantes, fait avec des galets de roches autochtones, la structure du four de Vollèges est en molasse. La voute, suffisamment basse, permet une consommation de bois raisonnable et conserve très bien la chaleur. La sole (fond réfractaire du four sur lequel on place les pains) est lisse et régulière facilitant ainsi les opérations d’enfournage comme celles de nettoyage du four. Les professionnels le considèrent comme un four de boulangerie.

pain de volleges

Une septantaine de pains peuvent être enfourné en même temps sur le grand plancher circulaire du four.

La confrérie met à disposition de ses membres, des sociétés locales ou de tout autre personne, sur réservation, les installations ainsi que les marchandises nécessaires à la fabrication du pain, accompagnés des conseils avisés de nos Maîtres Boulangers.

Les participants sont invités à pétrir la pâte, à façonner les pains et à les glisser dans le four. Après une cinquantaine de minutes, les pains sont sortis du four et s’en vont chez chaque participants porter leur parfum des saveurs d’antan.

four_chaudle_four2

Sa situation

Le four banal se situe à Vollèges dans le canton du Valais.

Ce village est logé au cœur de l’Entremont juste en dessus du village de Sembrancher, à l’entrée de la Vallée de Bagnes.

Proche de l’axe routier très fréquenté de Martigny – Grand-St-Bernard, ce village est facile d’accès en voiture comme en transport publics.

Une fois arrivé au cœur du village, devant la maison communale juste après l’église, des places de parc publiques sont à disposition. Il vaut mieux entrer à pied dans le vieux village vu l’étroitesse des rues et l’impossibilité de parquer. Suivre à plat la route en dessus de l’église et tourner à droite dans « la rue des fours » qui monte en direction du sommet du village.

Le four banal se situe sur la droite de la ruelle, dans une vielle bâtisse datant de 1905.

GOOGLE MAP

 

 

Son historique

Les anciens rapportent que le village de Vollèges comptait, dans les années 1800, cinq fours à pains. Quelques vestiges de ces derniers ont traversé le temps jusque vers les années 1930 avant d’être sacrifiés au fil des ans, lors de la modernisation des habitations. Seul l’un de ces fours a été conservé et est encore activité.Propriété de la Confrérie du même nom, le four banal de Vollèges a été érigé en 1905 par la famille Jules Terrettaz. La bâtisse qui abrite le four, construite essentiellement en maçonnerie, a été adossée tant à la maison familiale existante qu’à la grange propriétés de la famille Terrettaz.

Initialement, dans la salle du four, fut aménagé une épicerie. C’est derrière un vieux comptoir en bois, utilisé encore aujourd’hui à l’entrée du four, que l’épicière Mme Alice Terrettaz, accueillait ses clients.

M. Jules Terrettaz, Maître boulanger, a administré et mis à disposition de la population le four jusqu’en 1928. Il chauffait le four cinq à six fois par année pour que les particuliers puisse y amener des pains façonnés et prêts pour la cuisson. Par la suite, M. Louis Delitroz, boulanger, a repris l’exploitation du four en gérance. Ce dernier construit sa propre boulangerie dans les années 1940 et abandonne l’exploitation du four que M. Jules Terrettaz reprendra.
[nggallery id= »8″]